En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

L’insupportable hypocrisie des Républicains sur la fermeture de la sucrerie de Cagny

L’insupportable hypocrisie des Républicains sur la fermeture de la sucrerie de Cagny

Le 29 avril 2019

La campagne des Républicains pour les Européennes sera donc un supplice quotidien pour quiconque respecte la vérité et la bonne foi. 

François-Xavier Bellamy, Hervé Morin et Laurent Wauquiez sont allés soutenir les salariés et les planteurs de betteraves qui travaillent pour la sucrerie de Cagny menacée de fermeture.

Debout la France a assuré sa solidarité tous ceux qui travaillent pour la sucrerie de Cagny, ainsi que celle d’Eppeville dans la Somme qui connait le même sort. Nous nous engageons à tout faire pour sauver ces belles industries françaises. Des solutions existent pour sauver ces emplois, notamment les filières d’avenir de la chimie verte qui peuvent notamment permettre de créer de nouveaux débouchés pour la production sucrière.

Hélas, les Républicains sont directement responsables de la fermeture de ces deux usines puisqu’ils ont soutenu la dérégulation européenne contre les protections qui assuraient les revenus de la filière sucrière française !

En effet la Commission Européenne, présidée par Jean-Claude Juncker et soutenue par les Républicains, a instauré un nouveau Règlement (UE 1308/2013) qui a supprimé dès le 1 octobre 2017, les quotas et la fin du prix minimum Européen.

Résultat, la concurrence déloyale des pays européens avec des normes sociales, sanitaires et fiscales bien moindres que la France ont envahi le marché. Encore une fois, la lâcheté et la duplcité des eurodéputés LR ont ruiné le travail des Français.

Cette élection européenne est un moment de vérité. Le bilan désastreux de la coalition entre les socialistes et les Républicains au Parlement européen a augmenté les difficultés des Français à tous les niveaux.

Debout la France a toujours mis ses actes en accord avec ses engagements. Nous rétablirons les régulations du marché agricole qui garantiront un prix minimum aux productions européennes afin de protéger les paysans qui font un travail d’excellence plutôt que de donner une prime aux agriculteurs étrangers qui concurrencent la France de manière déloyale.

Florence Italiani

Agricultrice | Conseillère régionale des Hauts-de-France & Conseillère Municipale de Beauvais (60) 

Candidate en 12e position de la liste menée par Nicolas Dupont-Aignan pour les Européennes 2019


Jean-Philippe Tanguy  

Candidat en 3e position de la liste menée par Nicolas Dupont-Aignan pour les Européennes 2019  

Délégué National Debout La France à l'Industrie


Nicolas Dupont-Aignan

Député de l'Essonne   

Président de Debout La France